Accueil Cerfs-Volants Planeurs Avion Sans Pilote news & liens

 

Tout commença dans les années 1890, par Octave Détable qui s'intéresse au moyen de tenir dans les airs.

 

Comme les pionniers de l'aviation, il étudie le vol des oiseaux, et se lance dans l'élaboration de cerfs-volants.

 

Ensuite rejoint par son fils Pierre, unis par la même passion, il travailleront pour arriver par faire tester et breveter dans les années 1910

l'AVION SANS PILOTE.

 

Octave Détable, le passionné de l'aviation, l'inventeur.

Il était greffier général au Palais de Justice de Paris.

Vice président de l'association Ligue Française du Cerf-Volant.

Président 2ème section le l'association Française aérienne.

Pierre Détable, fils d'Octave le passionné de l'aviation.

Il était mécanicien avion. 

 

Fin des années 1800, Octave étudie les Cerfs-volants, puis les planeurs pour arriver au aéroplanes au début 1900.

Les Cerfs-volants           Les planeurs         Les aéroplanes

 

Comment fut réalisé 

l’AVION SANS PILOTE

Rendons à césar cette invention…

Le mérite de la découverte de la direction des avions sans pilote revient à Mr Détable Octave. Déjà en 1894, Détable créait la stabilité automatique par la forme seule de sa voilure au moyen de cônes divergents. C’était le principe initial de l’avion sans pilote.

L’essai en fut fait avec un planeur de 19 m2, en 1897.

Détable ayant réussi l’expérience sur un planeur, ne pensa plus qu’à la renouveler avec un avion. Son but était de réaliser la sécurité en avion.

En 1912, le lieutenant Max Boucher s’intéressa vivement à la découverte de Détable . Il vint le voir l’inventeur et lui proposa de piloter l’appareil dont il préparait la construction, Détable accepta.

En 1914, un essai eut lieu sur un petit avion muni d’un moteur de 30 cv. Le moteur était trop faible ; il ne put s’envoler. On allait  faire un nouvel essai avec un moteur plus fort, mais la guerre survint.

Le capitaine Boucher, ainsi que le fils Pierre Détable, son aide principal, ayant été mobilisés, les expériences durent êtres abandonnées.

Mais le capitaine Boucher ne cessa pas de s’intéresser à l’invention de Détable.

« Ah ! disait-il, si nous avions 500 avions du type Détable, la guerre serait finie dans six mois »

 

Les expériences d’Avord

 

Mais une découverte aussi importante ne pouvait rester méconnue et inexploitée. Le capitaine Boucher reprit les expériences le 2 Juillet 1917 à Avord. Il appliqua le stabilisateur Détable, c’est-à-dire ses cônes divergents, sur un avion Voisin. Cette fois, Max Boucher, disposant de tous les moyens nécessaires et surtout d’un moteur plus puisant, put mettre l’invention au point.

L’avion s’éleva et vola pendant un kilomètre sans personne à bords.

C’était le premier avion qui évoluait sans pilote.

 

L’appareil n’emportait que deux litres d’essence.  Au bout du premier kilomètre , il dut atterrir, faute de combustible. Mais l’expérience avait été parfaitement concluante . Le principe de Détable avait triomphé.

«  Extrait d’un article de Mr Pierre Lecerf , pilote-aviateur »

 

 

Les cônes divergents

Rapport d'essai de 2 Juillet 1917